Enfant, j’ai grandi en campagne. De Nature bucolique, j’en garderais l’essence.

 Ma sensibilité, s’est éveillée et affirmée avec les années.

Les pas ne se feront jamais sans réflexion.

Je suis curieuse et d’humeur réjouie. Vélo en main, je jalonne les fossés et les champs. Pour trouver des trésors, les messicoles ou fleurs des moissons. J’ai profité de la jeunesse de mes enfants, pour partager ma passion. Courant l’année 2016, j’ai eu un besoin d’expression. Une forme d’admiration artistique pour la flore.

La Peinture fut une révélation. J’ai pris quelques courts avec deux peintres. Anne-Marie Mazzocchi, peintre impressionniste montalbanaise ; sa sensibilité et expérience artistique. Sa touche du pinceau, délicate et fluide, alliée a une personnalité rigoureuse, en fait une référence.

Dany Wattier,  peintre impressionniste breton ;  son audace et son tempérament, librement engagé dans chacune de ses œuvres, m’exalte.

Cheveux au vent, pinceaux a la main, l’étude est intense. Son travail artistique se rapproche de mon effervescence. Je peux désormais m’exprimer.

Depuis, je joue avec les couleurs et les valeurs.

J’expérimente l’art contemporain, expressif et figuratif parfois, mais surtout l’impressionnisme.

La lumière dans les vibrances.